Article, Non classé

L’invitation à s’aimer

fountain-pen-447576_640

Le jour où vous voudrez vous aimez, vous devrez y travailler
Ne vous en déplaise, mettez vous maintenant à votre aise
Pour notre recette, vous n’aurez pas besoin de lunette
Et j’y ai bien réfléchi, celle-ci vous aidera à changer votre vie
Prenez papiers et crayons, croyez moi j’y connais un rayon
Recopier maintenant cette liste établit, afin que rien ne reste dans l’oublie

J’accepte:
-les critiques pour progresser
-de ne pas être parfait
 et de m’honorer

Maintenant m’accorder du temps et faire taire mes jugements
Resteront mes principaux ingrédients

Voilà ce que vous devez avoir appris car maintenant vous devez avoir compris
Dites merci à la vie, cela ne restera pas dans l’oublie
Allez réveiller maintenant l’enfant qui sommeil en vous, ne lui chercher surtout pas des poux
Evoquer lui les raisons pour lesquelles il doit apprendre à s’aimer
Tout comme vous devez l’aimer et apprendre à vous aimer
N’ayez pas peur de le réconforter dans la sérénité
Et tout cela se fera dans la paix

C’est avec un grand plaisir que je vous laisse saisir
Que le jour ou vous aurez appris à vous dire je t’aime vous ne serez vraiment plus jamais le même !

                                                                                                  Stella Alliet

Par défaut
Article, Non classé

Apprendre à s’aimer

love-1244217_640

Nos sociétés nous ont toujours appris à développer le don de soi, l’amour pour l’autre…. Et si la clé de notre évolution personnelle ne commençait pas avant toutes choses par l’amour, le respect et l’acception de soi.
Si nous schématisons ce que je viens de vous évoquer, il faut d’abord ressentir de l’amour pour soi, avant de le propager autour de nous.

Prenons le temps de réfléchir sur l’amour que nous éprouvons pour nous même. Vous êtes vous demandez ce qu’il se passerait si vous vous aimiez autant que vous aimez votre petit(e) ami(e), vos enfants, vos parents. Il me semble déjà être un cap à passer que de décider de se couper des préjugés de notre société. En effet, s’accorder de l’amour pour soi est aux yeux de tous facilement attribué à de l’égocentrisme, du narcissisme. Mais il faut arriver à passer au-dessus de ces pensés, car pour évoluer, progresser, il est nécessaire d’apprendre à s’aimer et non de vouloir changer. Et tout naturellement, une nouvelle énergie émane de soi et les changements positifs peuvent s’opérer. Ce qui permet par la suite d’être le plus présent, le plus à l’écoute envers autrui.
Prenons tout simplement l’exemple du fonctionnement de nos nouvelles sociétés. Comment se voient aujourd’hui les femmes? Si elles ne sont pas minces, elles ne se trouvent pas belles, enfin elles ne correspondent pas à cette norme sociétale qui fait que si vous n’êtes pas maigre, vous n’êtes pas magnifique. Penchons nous un peu sur cet exemple qui je pense est des plus intéressant.
 
 Nous reflétons tout simplement ce que nous sommes à l’intérieur. Si vous vous sentez bien, que vous vous aimez, c’est tout votre être qui se verra illuminé,  il sera le témoin de votre bien être. Il suffit juste de s’accepter et de ne pas vouloir ressembler à un prototype. J’ai une amie qui est très chère à mes yeux. Elle est ronde et je le sais s’est toujours acceptée. Elle reflète la joie, la bonne humeur. Pourquoi? Car elle s’autorise à ressentir de l’amour pour elle, elle accepte son corps, elle se sent bien dans sa peau. Un jour, m’évoquait elle, on lui a reproché d’avoir trop de forme. Alors par amour, elle avait entamé un régime. Tout son rayonnement n’était plus, elle ne se sentait pas bien dans sa peau. Aussi cette expérience, c’était soldée par l’arrêt de ce régime qui ne fût qu’un échec allant jusqu’à la dépersonnaliser. Croyez moi, une femme bien dans sa peau, ressentant un réel amour pour soi, créait une énergie des plus positive.
Prenons un autre exemple, montrant que pour évoluer, il faut  avant toutes choses apprendre à s’aimer et non désirer changer.
Lorsque l’on ne se sent pas à la hauteur, on peut développer de l’anxiété. Notamment, par exemple, lors de sortie entre amie. Et cette anxiété de se retrouver face à ceux qui représentent la réussite rêvée va générer différentes émotions négatives  (colère, peine, sentiment d’être un raté… ) car on ne se trouve pas aussi bien que ses amis (ils ont plus d’argent, moins de poids…) . Au travers de cet exemple, il faut bien comprendre que ces émotions sont fausses, mais elles ont tout de même été générées. Elles peuvent rendre très malheureux. L’amour de soi permet de rompre avec ses croyances qui mènent inévitablement à la souffrance. Le cheminement pour y arriver commence par l’acceptation de soi. C’est apprendre à s’aimer, s’accueillir, s’honorer.
Pour finir, l’apprentissage de l’amour de soi devrait commencer dès le début de notre vie. Le passage à l’adolescence serait certainement plus simple. Personnellement, si l’on m’avait appris à ressentir de l’amour pour moi, je pense que j’aurai été moins gênée par toutes ces transformations provoquée à l’adolescence. J’aurai certainement été moins dans le doute, l’angoisse, l’anxiété, les remises en questions perpétuelles voir la peur du regard de l’autre.

                                                                                            Stella Alliet

Par défaut