Article, Non classé

Entendre ce que nous dit le mot « maladie »

shield-1264826_640
Les mots sont formidables. Si nous prenons le temps d’écouter un simple mot, nous pouvons voir qu’il y a bien plus qu’une signification. Penchons nous donc sur le mot « maladie ». Au delà de son sens premier (Altération de la santé, des fonctions des êtres vivants),  on peut entendre « le mal a dit ».
Ce qui permet de comprendre qu’il y a une relation entre les émotions et les maladies. Tout au long de notre vie nous évoluons accompagné de regrets, de haine, d’envie… . Aussi ces émotions vont s’ancrer au fur et à mesure en nous pour y déposer des empreintes qui empêcherons l’énergie* de circuler correctement, provoquant à terme des « maux » sur le corps. Le corps devient donc le messager d’une ou de plusieurs souffrances. Ces « maux » (migraines, mauvais sommeil, mal de dos… ) se révèlent devenir un langage à décoder, puisque ce que nous ne pouvons exprimer avec « des mots », s’exprime au travers « des maux » sur le corps. Il est donc important de déceler les réelles causes pour lesquelles le corps a crée un symptôme.

Afin de mieux comprendre ce qui vient d’être expliqué, je vais vous donner quelques exemples.
Des expressions tels que j’en ai pleins le dos, peut entrainer de réelles douleurs à force de se le répéter. Aussi pour stopper ce processus, il est important de cibler la nature du problème. Celle  qui peut peser si lourdement dans notre vie et qui peut remonter à l’enfance.
Je vais vous citer un autre exemple. je vais à la foire et sans trop avoir réfléchi, je monte dans un manège à sensation très forte et là je suis prise de panique, l’angoisse et la peur m’envahissent. Je ne l’évoque pas mais mon corps automatiquement se met à parler, j’ai des palpitations cardiaques, des sueurs, les mains moites… .
Au travers de ces deux exemples, on peut constater que ce qui nous dérange peut s’exprimer au travers du corps.

Je vous ajoute cette citation qui me paraît si évidente.
« Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie.
Alors seulement il est possible de l’aider. » Hippocrate

Lorsque l’individu commence à devenir envahit par les problématiques du quotidien, le corps peut le prévenir au travers de « maux ».
Malheureusement, de nombreuses fois, nous ne l’écoutons pas, et nous continuons tant bien que mal d’avancer. Mais un jour, on peut avoir la chance d’avoir un déclic. Déclic nous poussant vers la voie du bonheur. La seule chose ici que j’ai envie d’ajouter et qu’il ne faut pas avoir peur d’aller chercher les causes de ce qui empoisonne notre quotidien. Et bien évidemment, le jour ou l’on se sent prêt on ne doit pas être pressé. On doit prendre le temps de comprendre et d’intégrer ce qui provoque nos problématiques.

Stella Alliet
*le corps humain est parcouru de flux énergétiques.

Par défaut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *